Interrail : le tour d'Europe en train !
Il est mal connu et pourtant il existe depuis 1973 : c'est l'interrail, un pass qui permet de voyager sur tous les rails européens. Carnet de voyage d'un petit tour de l'Europe de l'Est entre frère et soeur.


Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire

Rubriques

a : Italie
b : Slovénie
c : Croatie
d : Hongrie
e : République Tchèque

Menu


La carte des lieux visités







Mots clés




L'interrail, c'est quoi ?

Le principe de l'Interrail est, finalement, assez mal connu...surtout des agents SNCF !
Acheter son Pass Interrail relève du parcours du combattant. J'ai passé une journée entière pour trouver un point de vente SNCF qui pouvait me le faire. Je suis allée 2 fois à la gare et dans 2 boutiques différentes. Et j'étais mieux renseignée que les agents bleus, qui devaient s'y mettre à deux ! Entre ceux qui ne pouvaient pas et ceux qui ne savaient pas : il a vraiment fallu s'armer de patience !

 

On peut aussi acheter le Pass sur le site Interrail, mais le site est seulement en anglais ! Et il y a 10 euros de frais d'envoi par Pass !

 

Le principe

L'interrail existe en fait depuis plus de 30 ans. Le principe est simple : on paie le Pass en fonction du nombre de jours où l'on compte voyager. A partir de 159 euros (pour les - de 26 ans), pour 5 jours de voyages maximum étalés sur 10 jours. Un jour de voyage compte pour un trajet entre 00h01 et minuit, sauf si le départ se fait après 19h : dans ce cas-là, le voyage compte pour le lendemain. La stratégie, c'est donc de partir après 19h, de dormir dans le train (quitte à payer un léger supplément pour la couchette) et d'arriver le lendemain matin dans le pays.

Petite précision : le trajet de la gare de départ jusqu'à la 1ère gare à l'étranger n'est pas compris dans le Pass, mais vous avez 50%. Nous, nous sommes donc partis de Grenoble et nous avons dû payer le Grenoble-Genève (ça va : 10 euros).

 

Le Pass ne se réserve pas. En revanche, il est conseillé de réserver certains trains, notamment les trains-couchettes ou les trains à grande vitesse. Mais en dehors de la période estivale, ça ne se bouscule pas au portillon et c'est pas mal d'improviser son trajet au fur et à mesure du voyage et du ressenti que l'on a.


Le Pass Interrail comprend aussi les trajets sur les lignes intérieures et les liaisons en ferry. Il donne aussi accès à des réductions dans certains pays (pas tous !) : musée, hôtels, parcs, etc.

Dans la couverture de l'Interrail, il y a un carnet de voyage dépliant. C'est à nous d'indiquer les informations sur nos trajets : villes de départ et d'arrivée, correspondances et surtout les dates !! C'est ce document que demandent les contrôleurs. Mais franchement, c'est pas clair du tout et comme personne n'est capable de vous expliquer à la SNCF, il faut se débrouiller comme on peut...

 

Si c'est pour partir 10 jours (comme nous !), le Pass pour 5 jours suffit largement, quitte à racheter quelques billets de trains supplémentaires en cours de route...

 

Au fait, pour voyager en Europe, la carte d'identité suffit. En Croatie par exemple, elle est obligatoire pour rentrer dans le pays.
Et on a vite tendance à l'oublier, mais beaucoup de pays n'ont pas l'Euro !

 

Le point de départ de notre petit périple est donc Grenoble. Direction les anciennes possessions communistes d'Europe Centrale :

Italie : Vérone

Croatie

Hongrie

Slovénie

République Tchèque

 

 


Publié à 11:23, le 24/11/2007, Grenoble
Mots clefs :
Lien

Fonctionnement du site

Nous mettons nos photos en ligne afin de les partager.

Mais nous allons aussi donner des conseils, infos pratiques, bonnes adresses pour chaque endroit où nous sommes passés.

Et, au début de chaque rubrique, nous mettons une note aux agents de la gare. Avec près de 70 heures de train, l'accueil et la disponibilité des agents qui travaillent dans la gare : ça compte !

Vive l'interrail et bon surf !


Publié à 04:42, le 23/11/2007, Grenoble
Mots clefs :
Lien